Accueil / Actu Humour Lille / Steeven et Christopher, un duo d’humoriste plein de ressource
Steeven et Christopher, un duo d’humoriste plein de ressource

Steeven et Christopher, un duo d’humoriste plein de ressource

Steeven et Christopher !  Qui n’a jamais entendu parler d’eux ? Personne ! Surtout à Lille ! Avec des sketch deux fois plus drôles, le duo lillois est aujourd’hui l’un des duos les drôles de France. A ne manquez sous aucun prétexte, surtout si vous habitez les environs.

Issus de la deuxième saison du ONDAR présenté par Laurent Ruquier, les jumeaux ont côtoyé les plus grands, Jérémy Ferrari, Arnaud Tsamere, Artus, Constance…En quelques passages, Steeven et Christopher ont su imposer leur univers décalé et provocateur.

A l’occasion du retour de la nouvelle version de l’émission, Christopher nous a fait le plaisir de répondre à quelques questions sur sa ville natale, son public et surtout son prochain spectacle « Duo(s) » avec son frère préféré Steeven.

Rire à Lille : Comment avez-vous découvert la scène dans la ville de Lille ?

On l’a vraiment découvert au festival de L’ ICAM. On présentait des spectacles et c’est là bas que l’on a été repéré par un metteur en scène qui se trouvait Steeven et Christopherdans la salle. 3 mois plus tard on jouait un sketch pour la première fois sur scène à L’ IESEG puis dans un festival du Rire au Spotlight.

RàL : Quels sont vos plus beaux souvenirs de Lille ?

Ça fut lorsque l’on a joué notre spectacle en entier pour la première fois au Théâtre Sébastopol. Près de 1h45 de sketchs devant une salle de 1200 personnes; Pour nous, c’était vraiment un truc de fou !

RàL : Vous avez commencé à faire plusieurs scènes ouvertes à Lille avant de jouer devant la France entière. Alors quel est le meilleur public ?

C’est un question difficile mais en fait c’est plutôt une question de salle et de moment. En fait lors de nos tournées la majorité du public a été super sympa mais c’est vrai que certaine nous semblait un peu plus accueillant et généreux. Comme le public belge, les lillois ont toujours l’air d’être conquis avant notre entrée sur la scène, il y a une véritable chaleur…

RàL : Certains prétendent qu’il est plus simple de devenir humoriste à Paris qu’en province. Qu’en pensez-vous ?

C’est vrai, à Paris tu as tout des producteurs, les metteurs en scène, on peut y faire des rencontres de la télé et de la radio. C’est un peu comme en politique, tu as la possibilité d’être reconnu plus facilement à la capitale ou en passant par la télé. Un humoriste provinciaux, même talentueux, aura toujours plus de mal à être reconnu nationalement s’il ne descend pas sur Paris.

RàL :  Vous avez participé à l’émission lors de la première ? Que pensez-vous du retour de l’émission de France2 présenté par Bruno Guillon ?

Bien qu’elle revienne à la télévision pour nous c’est beaucoup moins important car on déjà eu tout ce qu’on pouvait rêver d’avoir. Il faut laisser la place à ceux qui le mérite, à ceux qui cherche à se faire voir.

RàL : Est-ce une émission que vous conseillerez à un jeune humoriste ?

Oui mais il faut être sûr d’y aller, il faut croire en l’émission. Beaucoup de nos amis y sont allés à reculons, sans trop y croire et se sont rétamés. Je pense qu’il faut être prêt mentalement pour gérer les avis du jury et surtout pour pouvoir rebondir .

RàL : Parlez nous de votre nouveau spectacle « Duos » ?

En fait ce spectacle est issu d’une demande de nos spectateurs qui nous ont connu à l a télé et dans laquelle ont faisait beaucoup de sketchs et d’imitations. On a donc repris 10 sketchs issus de l’émission du ONDAR et quelques inédits pour en faire quelque chose de particulier avec un fil rouge et des voix-off.

RàL : Pourquoi se tourner vers de l’imitation d’homme politiques qui semble être une pratique plus facile ?

C’est plus que ça il y a une énorme partie d’improvisation où l’on joue avec le public et où on l’invite à participer au spectacle. En tant qu’humoriste on est les seuls à pouvoir le faire. Nos imitations sont plus des caricatures de politique dans la vie normal. On ne s’attaque pas à leur politique ou à leur physique mais on s’amuse de leur personnalité publique.

Christopher et SteevenRàL : A deux vous semblez intouchables ! Si on vous proposait un projet solo l’accepteriez-vous ?

Et bien on vient de signer avec une nouvelle boîte de production d’où notre nouvelle affiche pour le spectacle Two Men Show qui continue encore pour longtemps.  Mais pour l’instant on besoin d’être deux.  Mais un jour il n’est pas impossible mais ce sera sur le long terme.

RàL : Beaucoup de nos lecteurs nous demandent quel est le meilleur moyen pour devenir humoriste ? Quels conseils pourriez-vous leur donner ?

Le premier conseil a donner est de savoir doser, de monter sur scène et être original pour savoir se démarquer. il existe beaucoup d’humoriste en ce moment mais on remarque très vite qu’ils parlent tous de la même chose. Il faut vraiment savoir se démarquer par le texte, le jeu, être culotté et surtout bosser encore et toujours. Il ne faut pas hésiter à faire des scènes ouvertes et se filmer pour perfectionner son show. Pour avancer il faut aussi avoir l’avis des autres; un coauteur ou quelqu’un avec qui partager ses idées. Je conseille de prendre quelqu’un qu’on connait bien et qui connait notre humour.

RàL : Et sinon, un petit mot pour vos fans, ceux qui arrivent à vous différencier ?

MERCI à tout ceux qui nous suivent depuis le début et qui continue à suivre cela nous fait énormément plaisir. Un grand merci à vous tous.

Steven et Christopher-Duo(s)

Pour les plus impatients, Steeven et Christopher seront présents :

  • Au SpotLight de Lille avec leur spectacle « Twin Men Show » du 17 au 19 Avril 2014
  • 17 mais 2014 pour leur nouveau spectacle « Duo(s) » au Sébastopol à Lille

Pour plus d’infos

Sur leur page Facebook officiel
Sur leur site officiel Steeven et Christopher 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>